Axyntis, reconnu comme leader indépendant multisites sur le secteur stratégique de la chimie fine en France

Sous l’égide des ministères de l’Economie et des Finances et des Affaires étrangères et du Développement international, le rapport PIPAME (Annexe 1) « Enjeux et perspectives des producteurs pour tiers de principes actifs et de médicaments », publié en mars 2017, identifie le groupe Axyntis comme une ETI leader multisites :

« L’activité est assurée par des groupes internationaux ayant ouvert leurs capacités de production à des tiers (Sanofi Chimie, Servier, etc.), des ETI leaders multisites (PCAS, Axyntis, Novasep, etc.) et une majorité de PME n’ayant souvent qu’un seul site industriel. »
Rapport PIPAME (Annexe 1 page 9)

Un acteur clé de la production de principes actifs en France

Le groupe Axyntis, créé en 2007, est devenu, en une dizaine d’années, le groupe indépendant

possédant le plus grand nombre de sites de production dans l’hexagone (5 lors de l’étude, 6 depuis la reprise des activités chimie fine de 3M fin 2016, voir Annexe 2) :

« Caractérisé par un tissu éclaté d’entreprise, la production de principes actifs dispose tout de même de quelques leaders tels que Sanofi Chimie, Axyntis et PCAS possédant plus de quatre sites en France ». « Avec plus de 600 M€ réalisés dans la production pour tiers, les trois premiers d’entre eux concentrent près de 40% du chiffre d’affaires de la production pour tiers de principes actifs et 31% des effectifs. L’industrie se concentre donc en partie autour de ces acteurs clés. »

Un groupe dynamique

Dans un environnement stable, le groupe Axyntis apparaît par ailleurs comme une des entités les plus actives dans la réorganisation de ce secteur :

« Peu de mouvements peuvent être constatés entre les entreprises. Parmi ceux récents, l’annonce de rachat du site de production du groupe 3M à Pithiviers par le groupe Axyntis peut toutefois être notée en août 2016. » 

Une stratégie de diversification et d’innovation

Pratiquant une stratégie de diversification de ses technologies et de ses marchés (avec 70% de son chiffre d’affaires réalisé à l’export) et d’innovation, le groupe Axyntis a enrichi son portefeuille d’activités :

« Evoluant dans un secteur chimique par nature transversal et touchant de nombreux secteurs d’application, très peu de producteurs de principes actifs ont une activité bornée à la pharmacie… Résultant de stratégies opportunistes, cette diversification horizontale concerne des entreprises de toutes tailles, ainsi : Axyntis (80 M€ de chiffre d’affaires) réalise 50% de son activité de chimie fine dans d’autres secteurs que la pharmacie (arômes et parfums, cosmétiques, santé animale,… ).» (page 108) « Le service devient un prérequis pour capter de nouveaux marchés… Il peut arriver également que les entreprises nouent des partenariats avec des sociétés spécialisées dans le développement clinique, à l’image du producteur de principes actifs Axyntis avec la société Provence Technologies. » 

Un Président fondateur engagé

David Simonnet, est également identifié et cité (pages 64 et 109) pour son implication dans la défense du secteur afin d’améliorer l’accès des patients aux médicaments : intervention à l’Académie nationale de Pharmacie le 20 mars 2013.

« L’approvisionnement en matières actives pharmaceutiques en Europe : une filière à reconstruire ? Besoins, limites et recommandations ».

Axyntis soutient les principales recommandations d’actions de l’étude et particulièrement celles sur le CIR

Fort de son expérience de la gestion de ses CIR annuels, qui font l’objet de contrôles fiscaux systématiques, le groupe Axyntis soutient les mesures destinées à éclairer les experts sur la nature des dépenses de recherche associées à son métier. Particulièrement, les dépenses d’industrialisation qui permettent de transformer un projet de R&D en production effective et, donc, en solutions pour améliorer l’accès des patients à des producteurs de principes actifs en France, devraient être intégrées au CIR.

A propos du groupe Axyntis

Créé en 2007, le groupe Axyntis (www.axyntis.com), entreprise de taille intermédiaire (ETI) est, avec près de 460 salariés, le leader de la chimie fine en France par ses capacités industrielles. Il est composé de deux divisions : les colorants avec Steiner (St Marcel) et la chimie fine avec ses six usines (All’Chem à Montluçon, Centipharm à Grasse, Kyrapharm et Orgapharm à Pithiviers et Synthexim Calaire et Dunes à Calais), dont trois possèdent des centres de R&D. Ses activités couvrent plusieurs marchés de sous-traitance industrielle, les sciences de la vie, les colorants et la chimie fine de spécialités et sont organisées autour de relations stratégiques avec les principaux donneurs d’ordre de ces marchés. Le groupe exporte plus de 70% de son chiffre d’affaires. Aux côtés de son PDG, David Simonnet, qui en contrôle le capital, le groupe japonais Fuji Silysia a noué une alliance stratégique avec Axyntis.